• Mes fanfictions

    Coucou, les visiteurs et les eklablogiens ! Je ferai mes fictions ici. Pourquoi "fanfiction" ? Je suis une fan de mangas et les fictions que je posterai ne seront peut-être pas à votre goût mais disons que je fais un essai. Vous pouvez me le dire dans les commentaires si cela ne vous plaît pas ! Enfin si vous aimez n'hésitez pas à mettre des commentaires. Je ne vous mangerai pas et les autres non plus ! D'ailleurs, ils n'ont pas intérêt à faire ça !

  • Le lendemain, je n'arrivais plus à oublier ce moment que je suis bouleversé dans tout ce que je fais. Comme je savais que Haru viendrait ici à une heure inexacte. Je me préparais à l'avance plus mentalement que psychologiquement. Vers l'après-midi, la sonnette de ma maison sonna et mon cœur fit un bond de plus. Je rejoignis Haru sans rien dire. 

    Haru: Alors tu vas bien ?

    Ayumi: Euh... Oui. Où va-t-on ?

    Haru: On va aller au centre-ville.

    Ayumi: On va faire quoi là-bas ?

    Haru: Tout ce que tu veux.

    Ayumi: Vraiment ? Allons-y !

    Nous nous promenâmes dans le centre-ville. Avec Haru, j'oublie tout ce qui se passe autour de moi. Mais une chose me turlupina...

    Haru: Qu'est-ce qu'il y a, Ayumi ?

    Ayumi: On est le 1er juillet ?

    Haru: Oui. Mais attends cette date...

    Ayumi: C'est l'anniversaire de Kaito !

    Là un coup de fil sur le portable d'Haru se fit entendre. Celui qui l'appela est son meilleur ami. Il disait que nous serions tous les deux invités à son anniversaire à 16h. Lorsque la discussion fut terminé, il était 15h.

    Ayumi: On doit lui trouver tout de suite un cadeau !

    Haru: Quoi ?

    Je me suis précipité et j'ai emmené Haru par la main encore une fois.

    Haru: Comment tu vas faire pour trouver ton cadeau ?

    Ayumi: Comment ça "ton" ?

    Haru: Moi je l'ai déjà mon cadeau, il est sur moi.

    Ayumi: AH !!! Je suis la seule qui n'aura pas son cadeau jusqu'à 16h !!! Comment je vais faire ?!

    Haru: Calme-toi, Ayumi !

    Haru mit sa main sur ma tête pour me calmer. Il caressa doucement mes cheveux et cela me faisait du bien. Je me calmai grâce à sa main apaisante et je repris mon souffle.

    Haru: Ne t'inquiète pas, on va trouver le cadeau de Kaito.

    Ayumi: Mais je ne connais pas les goûts de Kaito, même si je suis sa meilleure amie.

    Haru: Ayumi, c'est normal. Tu es une fille et aucune fille ne saurait donner un cadeau qui conviendra d'un garçon. Mais cela ne veut pas dire qu'on n'aime pas les cadeaux des filles. Au contraire, ça nous fait plaisir. C'est pareil pour nous, les garçons. Tout ce qu'il faut à Kaito, c'est un cadeau qui vient du cœur.

    Ayumi: ... Comment tu fais pour être aussi calme et prévoyant ?

    Haru: Disons que je connais Kaito un peu plus longtemps que toi. Tu sais aussi qu'il t'appelle toujours au dernier moment.

    Ayumi: C'est vrai que vous vous connaissiez depuis la maternelle. Haru ?

    Haru: Oui ?

    Ayumi: Désolée mais je dois rentrer tout de suite chez moi pour que je puisse faire le cadeau de Kaito. Cela me semblerait impoli de ma part si je venais chez lui sans cadeau. Encore toutes mes excuses, c'était censé être notre premier rendez-vous amoureux et...

     À ce moment-là, Haru posa ses lèvres sur mon front. Je fus surprise que je puis cessé mes battements de cœur. Je ne pus plus rien dire.

    Haru: Je sais, on se reverra à son anniversaire. D'accord ?

    Ayumi: ...

    Je lui fis un signe de tête. Ensuite, je partis en courant pour aller rentrer chez moi. Lorsque je fus chez moi, je pris quelques objets pour confectionner mon cadeau. Dès que je le terminai, il était 16h30, le temps passa si vite. Puis un coup de téléphone sonna, et je décrochai le téléphone tout étant presser et là ce fut un choc total pour moi.

    Ayumi: Oui, vous êtes à la résidence des Kagami ?

    ... : Êtes-vous une amie de Haru Koshiro ?

    Ayumi: Oui ? Qu'est-ce qui se passe ?

    ... : Je suis une réceptionniste de l'hôpital de la paix. Je dois vous dire dans le regret que Haru Koshiro a été percuter par un camion et se retrouve dans un état déplorable. Il est couvert de blessures graves mais il est aussi tomber dans le coma.

    Chapitre 3 de Change my life

    C'est fini pour le chapitre 3 ! Je vous dis à la prochaine pour le chapitre 4 !


    votre commentaire
  • À ce moment-là, je dus choisir entre le dire ou de ne pas le dire. À vrai dire, je n'ai aucune envie de leurs en parler. Je voulais pas voir leurs réactions. Mais mon cœur me dit que si je ne disais rien, ils vont se poser des questions ou même m'en vouloir. Alors je décidais de...

    Ayumi: Euh... tout le monde...

    Sakura: Qu'est-ce qu'il y a ?

    Ayumi: Je... je...

    Kaito: Tu ?

    Ayumi: Qu'est-ce que vous feriez si votre meilleur(e) ami(e) vous dit qu'il ou elle ne va pas dans le même établissement que le vôtre ?

    Sakura et Kaito: La réponse n'est pas évidente ? Je ferai de mon mieux pour qu'elle aille dans le même établissement que moi.

    Ayumi: Quelle synchronisation... et ta réponse, Haru ?

    Haru: ... Je te dirai ma réponse plus tard.

    La réponse d'Haru est toujours la même. Parfois, il dit: "Je ne sais pas" pour éviter ma question ou "Je te le dirai plus tard". Je ne comprends pas vraiment Haru, si c'est une question qui faut répondre oui et non. Alors comment fais-tu devant les déclarations des filles, depuis la primaire jusqu'à maintenant ?

    Sakura: Oh ! Je n'ai pas vu le temps passé, il est 18h30 ! Viens Kaito, on rentre.

    Kaito: D'accord, tu viens Haru ?

    Sakura: Non, Haru doit une réponse à Ayumi. Tu te souviens ?

    Haru et moi, nous les vîmes s'éloigner petit à petit. Nous nous retrouvâmes seuls encore une fois. Mon cœur recommença à battre quand je suis seule avec lui. Puis, il me dit:

    Haru: Bon, je te raccompagne ?

    Ayumi: Euh... Non, tu n'es obligé de me raccompagner !

    Haru: C'est dangereux pour une fille de rester dehors à cet heure-ci. Si il y avait un agresseur, tu ferais quoi ?

    Ayumi: Je me défendrai, je suis forte. Après tout, je faisais du judo quand j'étais petite ! Et aussi, je n'ai vraiment pas besoin de l'aide d'une personne !

    Haru: Toujours la même comme d'habitude. Bon, ne fais pas de chichi, je te raccompagne chez toi.

    Ayumi: Mais...

    Haru: Pas de "mais" !

    Il prit encore ma main et me ramena chez moi. Cette fois-ci, je fus assez surprise qu'il ait prit ma main. Mais je ne ressentais pas du tout la même chose qu'à l'aquarium quand je tenais sa main. Au début, il l'a pris ma main, la serra et me tira d'une façon brusque. C'est comme si une chose le préoccupait ou il sentait perturber par cette chose. Malgré, la chaleur de sa main, je ne pouvais ressentir qu'autre chose que cela.

    Chapitre 2 de Change my life

    Une fois arrivé devant ma maison...

    Ayumi: Alors tu peux répondre à ma question ?

    Haru: Avant ça je peux te poser une question ?

    Ayumi: Je t'écoute.

    Haru: Tu vas dans un autre lycée que nous, pas vrai ?

    Je me doutais bien qu'il allait me poser cette question. C'était inévitable... mais en même temps, je me sentis triste pour ça. Je ne le regardais pas dans ses yeux... tellement qu'il avait l'air déterminé de savoir ma réponse. Mais c'est le moment ou jamais de ne pouvoir le dire que à lui.

    Ayumi: C'est vrai... Je vais dans un autre lycée que vous.

    Lorsqu'il entendit ma réponse, il devint tout d'un coup sérieux. Tandis que moi, je me rendis nerveuse à cause du poids de la conversation.

    Ayumi: Je...

    Haru: À vrai dire... si ça aurait été mon meilleur ami, je ne le retiendrai pas. C'est son choix, je ne dois pas m'y opposer. Mais...

    En un instant, je fus blottie dans les bras d'Haru. Il commença à me serrer un peu. Je fus choquée et contente d'être dans ses bras. C'était la première fois que j'entendis les battements de son cœur.

    Haru: Mais, toi c'est différent... je t'aurai déjà empêcher si tu ne l'avais pas dit plus tôt. Depuis l'enfance, je ne cessais de te regarder de loin. Jusqu'à que tu finissais par me parler. Au début, je me disais que tu étais tout simplement normale, une fille comme les autres. Mais à force de te voir sourire, pleurer, indépendante, confiante ou déterminée. J'eus l'envie de rester pour toujours à tes côtés. Ayumi...

    Ayumi: Haru...tu...

    Haru: Je t'aimais avant... et je crois que je t'aimerai pour toujours...

    Ces mots transpercèrent mon cœur, je ne pensais que c'était un rêve. Hélas, la seule chose que je voulais ce n'était que ça. Le seul sentiment que j'avais au fond de moi n'était que la surprise d'avoir entendu ses paroles.

    Ayumi: Haru...

    Haru: Oui...

    Ses bras se détachaient de moi et il s'écarta afin d'entendre ma réponse.

    Ayumi: Moi aussi... je... je t'aime !

    Lorsque j'ai dit les mots qui pesaient mon cœur pendant un certain temps. Je fus tellement gênée que j'ouvris la porte de chez moi pour y entrer. Mais Haru saisit mon bras et fit retourner pour me donner un doux baiser. Je sentis ma force partir quand mes lèvres touchaient les siennes.

    Ayumi: ...

    Haru: ... Je rentre chez moi !

    Ayumi: Attends ! Je... Non, fais attention sur le chemin, Haru.

    Haru: Merci ! On se voit à demain !

    Ayumi: Quoi ?! Mais...

    Il partit très vite que je n'eus pas le temps de terminer ma phrase. Je fermai la porte et m'allongeai tout de suite sur le canapé. J'eus la main sur le cœur. Ce moment défila dans ma tête plusieurs fois. Je n'avais jamais vu Haru, stressé ou embarassé ou sourire. Bon peut-être que je l'ai vu quelques fois sourire. Après ça, je n'arrivai pas à oublier le baiser et les mots d'Haru. Alors je fis mes tâches d'habitude le soir, c'est-à-dire cuisiner, manger, ménage et dormir. Mais je ne parvins pas à oublier. Je dormis quelques heures après dans un profond sommeil.

    Le lendemain...

     

    Et voilà c'est tout pour aujourd'hui ! Rendez-vous au chapitre 3 de Change my life. Je sais c'était court, ce chapitre.


    2 commentaires
  • Le dernier jour de mes cours au collège. Lorsque j'entendais la sonnerie, je prenais un énorme soupir. Puis je commençais à me poser des questions comme "Que va devenir Sakura lorsqu'on sera séparé ?" ou "Est-ce que j'ai fait le bon choix ?" ou même encore "Quitter Haru ne serait pas douloureux pour moi ?" ou "Même si on est séparé nous quatre, resterons-nous ensemble ?". Ces questions me turlupine depuis que j'ai décidé de prendre un autre chemin.

    ... : Ayumi !

    Ayumi: Quoi ? Ah, c'est toi Sakura.

    Sakura: On aurait dit que tu étais dans la lune. Ça fait trois que je t'appelle. Ça va ?

    Ayumi: Tout va bien. Je pensais à quelque chose...

    Tout à coup, elle commença à afficher un sourire et me chuchota à l'oreille.

    Sakura: Tu penses encore à Haru ? Je te connais.

    Ces mots me rendirent mon visage d'une couleur rouge pivoine. Je lui répondis...

    Ayumi: Non ! Pas du tout, je ne pensais pas à lui !

    Sakura: Ne mens pas.

    Hélas ce que j'ai dit est la vérité, je pensais juste à mon avenir. Bon peut-être que j'ai pensé à lui un tout petit peu. Rien qu'un un tout petit peu... Mais, le pire c'est que je ne lui ai rien dit ni aux autres que je ne vais pas dans le même lycée qu'eux. Comment vais-je faire pour leur parler franchement ?

    Sakura: Pour célébrer nos études terminés au collège, j'ai proposé à Kaito et Haru de venir passer un peu de temps avec nous !

    Ayumi: Ah d'accord...

    Je pris une minute de réflexion en pensant que c'était une mauvaise blague.

    Ayumi: Tu as vraiment fait ça ?!

    Sakura: Oui, ça ne te plaît pas ?

    Ayumi: Ce n'est pas ça. C'est que...

    Sakura: Que ?

    Ce jour-là ce n'était pas mon jour de chance. Non seulement, les garçons vont nous accompagner mais en plus je ne saurai pas quoi leur dire à propos des lycées. Des personnes nous interpellèrent devant la porte de notre classe...

    ... : On y va ? Sakura ! Ayumi !

    Sakura: Ne t'inquiète pas ! On arrive Kaito !

    Elle prit ma main lorsque je finis de ranger mon sac. Quand je l'ai regardé, elle avait les yeux qui brillaient comme si ils voulaient me dire: "Saisis ta chance, vraiment, car ce n'est pas tous les jours que Haru est libre !" Ensuite, elle m’emmena au quatrième vitesse vers les garçons. Nous tombâmes sur eux accidentellement. Un des garçons fut à terre avec moi.

    Ayumi: Aïe ! Sakura, fais attention quand même.

    ... : Ayumi ? Ça va ?

    Le son de la voix me fait battre mon cœur à la chamade et je me relevais tout de suite pour voir cette personne en question. Je lui tendis la main pour se relever mais ce n'était n'autre que...

    Ayumi: Oh désolée ! Est-ce que tu vas bien, Haru ?

    Haru: Tout va bien ! Plus de peur que de mal !

    Sakura: Dommage, mon plan a raté...

    Tout comme je le pensais, Sakura avait l'intention de nous rapprocher tous les deux. Mais heureusement que Kaito a compris ce qu'elle voulait faire. Nous passâmes devant toutes les salles qui me firent rappeler des moments nostalgiques. Mais la salle de musique était ma salle préféré. C'est là que nous faisions de la musique tous les quatre et c'était un de mes moments les plus inoubliables.

    Chapitre 1 de Change my life

    Quand nous sortîmes du collège, ce fut un pas décisif pour moi de tout leur dire ou pas. Sakura nous proposa d'aller l'aquarium. Nous acceptâmes sans objection et nous allâmes à l'endroit que je visiterais pour la première fois. Lorsque nous fûmes à l'intérieur du gigantesque aquarium. Sakura annonça qu'on dut faire des groupes de deux personnes. Mon destin était inéluctable, je sus que j'allais être avec Haru. Kaito et Sakura partirent devant pour regarder les poissons. Tandis que nous deux, nous ne sûmes pas vraiment quoi faire.

    Chapitre 1 de Change my life

    Ayumi: Comment a-t-on fait pour se retrouver dans cette situation ?

    Haru: Je me le demande moi aussi... En tout cas, ça ne fait pas de mal de rester en ta compagnie.

    Ayumi: Oui et si on visite tout ?

    Haru: Oui.

    Sans savoir pourquoi je lui ai pris sa main comme si de rien n'était. Comme c'était ma première fois, j'étais vraiment curieuse de voir à quoi ça ressemblait. Mes parents n'avaient pas de temps libres pour s'occuper de moi.

    Haru: J'ai l'impression que c'est ta première fois que tu visites un aquarium. Je me trompe ?

    Ayumi: Oui. Quand j'étais petite, mes parents ne pouvaient pas m'emmener quelque part pour s'amuser car ils étaient très débordés de travail.

    Haru: ... Et si on allait voir les dauphins ? Qu'est-ce que t'en dis ?

    Ayumi: Oui !

    Il serra ma main à son tour, nous marchâmes vers la zone des dauphins. Pendant notre promenade, je sentis la chaleur de sa main douce réchauffait la mienne qui était à la fois douce et glaciale. Je ne sais pas vraiment comment définir ce sentiment à chaque fois que je suis avec lui mais disons que c'est peut-être de l'amour.

    Chapitre 1 de Change my life

    Après avoir passer un bon moment avec Haru, regarder les dauphins et leur spectacle était magnifique. Puis, nous retrouvâmes Sakura et Kaito devant l'entrée de l'aquarium. Ensuite, nous passâmes au parc pour discuter tranquillement. À ce moment-là je devais choisir entre dire ou ne pas dire ce que j'avais au fond de moi...

     

    C'est tout pour aujourd’hui, j'espère que ça vous aura plus. Sinon dites-le car je sais que vous mettez aucun commentaire. Vous savez, ça ne va pas me vexer. J'ai oublié de vous dire que cet article n'est pas dans l'accueil mais dans mes fanfictions.


    votre commentaire
  • Introduction de "Change my life"

    Introduction de "Change my life"

    Ayumi Kagami, une jeune fille de 15 ans qui vient bientôt rentrer au lycée. Elle est réservée, calme, intelligente et fait ce qui pense être juste. Elle joue du violon. Ayumi est une fille unique. Pas de frère ni de sœur. Son père est médecin et sa compositrice mondialement connue. Ses parents sont très pris dans le travail. Alors ils viennent voir Ayumi que très rarement. Elle aime Haru. Son amour est à sens unique. Elle porte ses lunettes que en classe.

    Introduction de "Change my life"

    Haru Koshiro, 15 ans va rentrer dans un lycée différent de celle d'Ayumi. Il est plus réservé avec les gens qu'ils ne connaît pas, consciencieux, intelligent, gentil. Il joue du piano même si il n'en a pas l'air. Il est toujours entouré de beaucoup personnes.

    Introduction de "Change my life"

    Sakura Hiroyuki, la meilleure amie d'Ayumi, elle a 15 ans aussi, va dans le même lycée qu'Haru et son meilleur ami. Elle joue de la guitare (Je sais ça ne se voit pas). Plutôt maladroite, sympathique, dynamique. Bref tout le contraire d'Ayumi. Ayumi et Sakura se confie plein de choses. Même des secrets.

    Introduction de "Change my life"

     Kaito Tôyama, le meilleur ami d'Haru, lui aussi entre au lycée d'Haru. Il a un peu le même caractère qu'Haru mais au fond c'est quelqu'un avec qui on peut se confier. Il joue du piano comme Haru, c'est comme ça qu'ils se sont rencontrés.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique